Recherches associées

La magie de nos produits

Naturellement riches en nutriments essentiels, le lait et les produits laitiers constituent une partie intégrante d’une alimentation saine et équilibrée. Première source de calcium, ils fournissent des protéines de valeur nutritionnelle élevée, des vitamines (D, B2, B12, etc.) et d’autres minéraux selon le type de produit (phosphore, magnésium, iode, etc.). Le Ministère Marocain de la Santé recommande la consommation de 2 à 3 portions de produits laitiers par jour.

Différentes catégories de produits

Le lait, un des meilleurs aliments naturels

Le lait est l’aliment nutritif par excellence. Il contient de nombreux nutriments : protéines de très haute qualité qui contribuent à l’augmentation et au maintien de la masse musculaire, du calcium pour le développement et le maintien d’une bonne santé osseuse, ainsi du phosphore, du potassium, des vitamines B2 et B12.…

Un verre de lait Centrale de 200 millilitres permet de couvrir 30 % des besoins journaliers en calcium chez les enfants de 4 ans à 9 ans.

La matière grasse du lait renferme deux vitamines essentielles : la vitamine A qui contribue au maintien d’une vision normale, et la vitamine D qui aide au maintien d’une bonne ossature et au fonctionnement normal du système immunitaire. Sur le marché, le lait Centrale est le seul lait 100 % marocain, 100 % naturel, sans conservateurs et sans antibiotiques.

• Entier, demi-écrémé, écrémé : l’embarras du choix

Selon votre goût, vous pourrez choisir du lait entier, demi-écrémé ou écrémé, nature ou aromatisé. Qu’il soit entier, demi-écrémé ou écrémé, le lait reste aussi riche en calcium, en vitamines B et en protéines. Au cours de l’écrémage, seules les graisses et certaines vitamines (vitamine A notamment) peuvent être éliminées.

• Du lait en fonction de l’âge

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) recommande que les femmes enceintes et les mères de nourrissons et de jeunes enfants soient particulièrement bien informées sur :

- Les avantages du lait maternel, qui constitue l’aliment idéal du nourrisson. Il est le mieux adapté à ses besoins spécifiques et le préserve des maladies,

- L’importance d’une alimentation équilibrée pour la mère afin de soutenir la lactation et l’allaitement maternel

- L’effet négatif d’une alimentation mixte du nourrisson en alternance entre allaitement au sein et prise d’un biberon pouvant gêner l’allaitement maternel, la difficulté de revenir sur le choix de ne pas allaiter

- Les implications socio-économiques à prendre en considération dans le choix de la méthode d’allaitement.

Il est important de rappeler le coût qu’engendre l’utilisation des laits infantiles, en précisant les quantités à utiliser selon l’âge de l’enfant.

En cas d’utilisation d’un lait infantile, lorsque la mère n’allaite pas, il importe de respecter scrupuleusement les recommandations relatives à la qualité de l’eau, les indications de préparation et d’utilisation et de suivre l’avis du corps médical.

Une utilisation incorrecte pourrait présenter un risque pour la santé de l’enfant.

Le lait maternel est l’aliment idéal du nourrisson.

A partir de 6 mois, la diversification alimentaire peut commencer, avec l’introduction des 1ers aliments en complément du lait maternel.

Bledina propose une gamme de céréales « Bledine», qui accompagne la diversification alimentaire des bébés dès l’âge de 6 mois. Riche en fer, elles sont conçues pour éveiller le goût de bébé et l’accompagner dans sa croissance à chaque étape de son développement.

Entre 1 et 3 ans un enfant a encore des besoins nutritionnels spécifiques à son jeune âge. Le lait de croissance Blédilait Croissance, comme son nom l'indique, est un lait spécialement adapté aux besoins liés à sa croissance dans le cadre d’une alimentation équilibrée : du fer pour contribuer à son développement cérébral, du calcium et de la vitamine D pour le développement de ses os, 11 vitamines et oméga 3 pour l’accompagner tout au long de sa croissance et des protéines en quantités adaptées à son jeune âge.

Par la suite, l’enfant peut passer au lait entier ou demi-écrémé, comme le reste de la famille, source naturelle de calcium, de vitamines du groupe B (B2, B12) et de protéines. Il reste l’aliment idéal du petit-déjeuner pour bien démarrer la journée.

A l’âge adulte, et notamment pour les personnes désireuses de surveiller leur ligne, Le lait écrémé 0% de Matière grasse est un bon moyen d’allier plaisir et légèreté.

• Pasteurisé ou UHT, quelle différence ?

Nos laits UHT (Ultra Haute Température) et Pasteurisé, sont des laits naturels, recueillis auprès de nos éleveurs conventionnés. Depuis leur collecte jusqu’à leur mise en brique, ils sont analysés à chaque étape. Pour assurer une conservation idéale, Centrale Danone applique différents traitements thermiques, et ce, sans ajout de conservateurs ou autres produits chimiques. Ces traitements thermiques permettent de préserver toutes les qualités du lait, en détruisant les microorganismes nocifs pour la santé.

La méthode de pasteurisation consiste à réchauffer le lait collecté afin d’éliminer partiellement les germes existants. Il est ensuite versé directement dans les briques et conservé entre 4 et 6 °C. Le lait pasteurisé se conserve trois jours au réfrigérateur.

Le lait UHT, lui, est porté instantanément à une température très élevée (entre 140 et 150°) pendant un temps très court (2 à 5 secondes). La brièveté du traitement permet de préserver les qualités du lait tout en détruisant tous les microorganismes, permettant ainsi trois mois de conservation à température ambiante. Une fois ouvert, il faut conserver le lait au réfrigérateur comme le lait pasteurisé, entre 4 et 6C °, et le consommer rapidement dans les 48 heures.

Le Yaourt, l’allié plaisir et santé

A sa genèse, le yaourt était vendu en pharmacie pour les nombreux atouts qui font de lui un allié d’une alimentation équilibrée. Partout dans le monde, le yaourt était et demeure associé à la santé. Résultat de ferments lactiques d’origine naturelle ajoutés au lait lors du processus de fermentation, il concilie plaisir et bienfaits nutritionnels à merveille. Chez centrale Danone, nous travaillons constamment sur nos recettes pour offrir un yaourt bon pour la santé de nos consommateurs et pour leurs papilles !

Des yaourts pour tous les goûts

Qu’ils soient fermes (Danone ASSIL), brassés (Danone Velouté) ou à boire (Dan’up), tous les yaourts Centrale Danone sont conçus avec des ingrédients d’origine naturelle et sans conservateurs. Yaourt nature, aux fruits ou encore aromatisé, il est important de consommer régulièrement des yaourts d’origine naturelle et sans conservateurs. Une habitude essentielle pour préserver la santé grâce aux nombreux nutriments essentiels (vitamines B2, B12, phosphore, iode, etc.) qu’ils contiennent.

Le lben et ses vertus digestives

Le lben, produit incontournable du terroir marocain, est un lait fermenté obtenu grâce à la coagulation du lait avec des ferments lactiques. Grâce à ses ferments, sa texture à la fois onctueuse et rafraîchissante et son goût légèrement acidulé, le lben est à l’origine de nombreux bienfaits. Il facilite la digestion, notamment celle du lactose (sucre naturel du lait), et exerce une action bénéfique sur la flore intestinale.

La magie de la fermentation

Le processus de fermentation existe depuis des siècles. Chez Centrale Danone, nous avons notre manière de faire :

Conservation naturelle

Des siècles avant l’apparition de la pasteurisation et de la conservation par le froid, la fermentation est apparue comme un moyen très efficace et naturel de conserver le lait. L’acide lactique produit par ce procédé limite le développement de microorganismes à l’origine de moisissures. Le yaourt peut donc être conservé de manière 100 % naturelle, sans ajout de conservateurs. Pour l’information, la température idéale de conservation d’un yaourt est comprise entre 1 et 6°C.

Texture et arômes

Le savoir-faire de Danone réside aussi dans la sélection des bactéries parfaites et de les faire intervenir au bon moment. La transformation du lait n’aura lieu que si les bactéries se sentent bien. Elles auront besoin du lactose et d’une température idéale. Ce processus va conférer au yaourt et au lait fermentés un fondant, une texture, et une onctuosité unique.

Le processus de fermentation terminé, le yaourt est refroidi. Ensuite, en fonction du type de yaourt, le produit sera versé en bouteille ou dans des pots.

Digestion du lactose

Selon l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA), « les ferments vivants du yaourt améliorent la digestion du lactose présent dans le yaourt chez les personnes qui le digèrent mal ».

Une mauvaise digestion du lactose est due à la diminution normale — avec l’âge — de l’activité et de la quantité de la lactase. Dans certains cas, les personnes sont atteintes de symptômes désagréables (ballonnements, flatulences, etc.). Elles ont donc tendance à limiter leur consommation de lait et des produits laitiers et risquent, de ce fait, de ne pas couvrir correctement leur besoin en calcium. La consommation de yaourts ne cause aucune difficulté digestive aux personnes qui digèrent mal le lactose, et elle est vivement recommandée afin de bénéficier de tous les avantages nutritionnels du lait.